dimanche 15 novembre 2015

Le serin à poitrine citron

Cette photographie illustre un serin à poitrine citron, Crithagra citrinipectus, de sexe mâle. Cet oiseau est très peu représenté en Europe. Depuis novembre 2015, nous détenons un trio dans cette variété et allons tenter leur reproduction.

Photographie représentant la femelle.

Photos et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Hybride F1 tarin à poitrine noire x canari


Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Hybrides F1 tarin noir x canari




Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mardi 3 novembre 2015

Verdier d'Europe en mutation lutino

Verdier d'Europe (Carduelis chloris) de sexe mâle en mutation lutino.

Détail de l'oeil sur cette variété : on remarque clairement qu'il est rouge.

Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Hybride F1 tarin noir x canari fond blanc

Photographie représentant un hybride F1 de sexe mâle issu de l'accouplement entre un tarin noir (Carduelis atrata) et un canari domestique à fond blanc. La mutation fond blanc est dominante et se transmet à 50% des descendants, peu importe le sexe de ceux-ci.

Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Hybride F1 tarin à poitrine noire x canari

Photographie représentant un hybride F1 de sexe mâle issu de l'accouplement entre un tarin à poitrine noire (Carduelis notata) et un canari domestique noir jaune.

Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Hybride F1 tarin noir x canari

Photographie représentant un superbe mâle hybride F1 issu du croisement entre un tarin noir (Carduelis atrata) et un canari domestique noir jaune.

Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mercredi 28 octobre 2015

Hybride F1 Chardonneret x Verdier mutation isabelle

Photographie représentant un superbe hybride F1 issu du croisement entre un chardonneret sibérien (Carduelis carduelis major) en mutation isabelle et un verdier d'Europe (Carduelis chloris) de la même couleur. Cet issu est de sexe mâle.

Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mercredi 7 octobre 2015

Hybride F1 lutino chardonneret x canari

Photographie représentant un hybride F1 mâle issu de l'accouplement entre un chardonneret sibérien lutino et un canari lutino.

Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

dimanche 13 septembre 2015

Serin des Canaries Silvestre mâle

Photographie représentant un mâle serin des Canaries Silvestre, Serinus canaria

Astuces! Pour l'élevage de cette variété, nous utilisons un mélange de semences pour tarins auquel nous ajoutons jusqu'à 30% d'alpiste et 15% de perilla. L'espèce est facile à détenir en captivité et relativement prolifique. Les jeunes peuvent montrer une sensibilité accrue à certaines maladies jusqu'à ce que la mue soit entièrement terminée.

Photo et élevage : Hoy Jonathan (+33) 0679202578

Tarin rouge dilué

Photographie représentant un mâle tarin rouge dilué, Carduelis cucullata

Rappel! La mutation diluée est une mutation dominante. Un seul sujet muté suffit à fixer la mutation dans une souche. L'accouplement dilué x dilué, même si il est possible, n'est pas conseillé.

Photo et élevage : Hoy Jonathan (+33) 0679202578

Grand crû en tarins à poitrine noire

La saison 2015 aura été un grand crû pour la sélection des tarins à poitrine noire (Carduelis notata) au sein de notre élevage. Ci dessous, je vous présente quelques uns des meilleurs sujets sélectionnés au sein de notre cheptel.

Ce tarin à poitrine noire en phénotype sauvage sera très vraisemblablement présenté au prochain Championnat du Monde COM. Très rares sont les spécimens arborant un plumage aussi lumineux.

Cet oiseau arbore un masque comme on en voit peu. Il sera un excellent sujet de travail pour les générations futures.

Voici le premier tarin à poitrine noire mâle en mutation diluée. Encore quelques générations seront nécessaires pour atteindre le plus haut niveau avec cette mutation.

Près de quatre années auront été nécessaires pour réussir à produire le premier tarin à poitrine noire mâle en mutation brune digne de ce nom. Encore un oiseau qui peut trouver sa place lors du prochain Championnat du Monde COM. Bientôt naitront les premières femelles combinant la mutation brune et la mutation diluée.

Sur cette photo, on peut se rendre compte de la qualité du dessin du masque et de la couleur du dos. Cette mutation est à ce jour la plus spectaculaire chez cette espèce.

Sur cette dernière photo, on peut voir en premier plan un mâle tarin à poitrine noire brun (à gauche), un mâle dilué (à droite) et le mâle qui avait participer lors du dernier Championnat du Monde (en arrière plan).

Photo et élevage : Hoy Jonathan (+33) 0679202578

mercredi 12 août 2015

Tarin à poitrine noire dilué

Photographie représentant un tarin à poitrine noire femelle, Carduelis notata, en mutation diluée. Il s'agit d'un des premiers jeunes de cette variété qui arrive à terme. Un second plus intéressant sera présenté ultérieurement.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mercredi 29 juillet 2015

Tarins tristes 2015

 

 Les deux photos ci dessus ont été prises il y a une dizaine de jours. Depuis, l'éclosion s'est déroulée avec succès et nous comptons désormais nos premiers jeunes tarins tristes.

 Un nid avec 4 jeunes tarins tristes bien emplumés. Les prochains ne devraient pas tarder à suivre.

Facilement reconnaissables à leurs ailes noires, les juvéniles de cette espèces semblent très résistants.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Tarin de Magellan topaze-dilué

Photographie représentant une femelle tarin de Magellan combinant les mutation topaze et dilué au lipochrome exceptionnel.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Serin des Canaries, Silvestre

Photographie représentant une femelle serin des Canaries, Serinus canaria, plus couramment appelée Silvestre. Pour rappel, le Silvestre est le serin tel qu'on le trouve dans sa forme sauvage sur les Îles Canaries. Un bon Silvestre doit être de petite taille, avoir une belle posture et ne jamais présenter la moindre panachure. De même, il est exclu élever un Silvestre en mutation de couleur.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

lundi 22 juin 2015

Chardonnerets espagnols juvéniles

Juvénile de chardonneret espagnol, Carduelis carduelis parva, en mutation agate

Juvénile de chardonneret espagnol, Carduelis carduelis parva

Photos et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

vendredi 3 avril 2015

Les mutations chez les tarins

Cette photographie représente une femelle tarin de Magellan en mutation brune. Il m'avait été donné de voir cette mutation il y a une paire d'année en Allemagne et je me rappelle avoir rechigné à en acquérir. Si j'avais su! En effet, cette variété extrêmement rare est quasiment introuvable à la cession. Nous disposons encore de quelques sujets porteurs et d'une seule jeune femelle brune. Lorsqu'on rentre une nouvelle mutation dans une souche, il peut être particulièrement difficile de la fixer. Il nous aura fallu pas moins de 5 ans pour intégrer la mutation brune chez le tarin à poitrine noire et nous avons maintenant une souche stable avec une belle qualité de sujets mâles et femelles. La mutation citrine ainsi que la mutation pastelle chez le tarin de Magellan sont définitivement perdues tandis que nous avançons à tâtons avec la mutation albinos chez cette même espèce. Toujours chez le Magellan, les mutations topaze et diluée sont maintenant bien intégrées à notre souche.

Photo et élevage : Hoy Jonathan (+33) 0679202578

Tarin barbu mâle


Photographie représentant un mâle tarin barbu (Carduelis barbata) en train de chanter. Lors de la parade, le dessin est à son maximum et doit vraisemblablement attirer l'attention des femelles. Bien souvent, l'oiseau laisse tomber ses ailes déployant alors ses miroirs alaires jaunes vifs pour se rendre encore plus attrayant.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

lundi 30 mars 2015

Une petite série de fringillidés

 Verdier de Chine, Carduelis sinica de sexe indéterminé. Une très belle qualité de plumage pour ce spécimen!

Tarin de Magellan femelle, Carduelis magellanica : la posture et la forme générale de l'oiseau sont excellentes. Le miroir alaire est cependant un peu petit.

Tarin de Magellan femelle, Carduelis magellanica : mutation diluée et porteur de topaze. Une intéressante petite femelle âgée de tout juste 4 mois!

 Roselin du Mexique mâle, Carpodacus mexicanus : les rémiges tertiaires sont blanches, une anomalie assez fréquente qui devrait disparaitre après la mue.

Photos et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mercredi 25 mars 2015

Tarin de Magellan topaze et topaze-dilué (5-6 mois)

Les premiers jeunes tarins B2015 finissent la mue et il y a du beau monde dans les volières! Cette année s'annonce un grand cru pour les photos!



Photos et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

samedi 21 mars 2015

F1 chardonneret élégant x tarin de Magellan

Sans pouvoir le confirmer à 100%, cette photo nous montre un hybride de chardonneret élégant (Carduelis carduelis) x tarin de Magellan (Carduelis magellanica). Une petite part d'erreur est possible en ce qui concerne le tarin de Magellan. En effet, j'ai acquis ce spécimen un peu trop vite et je ne suis plus sûr de l'espèce de la femelle utilisée pour aboutir à ce résultat. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit là d'un très bel issu qui méritait évidemment sa place sur ce site. Et pour l'avoir entendu chanter, je n'ai aucune déception quant à mon choix. Les deux autres possibilités sont le tarin barbu ou le tarin à poitrine noire mais le Magellan semble toutefois le plus probable.

Photo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Chardonneret sibérien mâle

Cette année, nous détenons également un couple de chardonnerets sibériens en phénotype sauvage. Nous tentons actuellement la reproduction de cette variété et j'espère pouvoir vous pondre un article à ce sujet très prochainement. Les oiseaux sont en pleine santé, il n'y a plus qu'à...

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

dimanche 15 mars 2015

Chardonneret espagnol en mutation agate

Photographies présentant une femelle chardonneret espagnol, Carduelis carduelis parva, en mutation agate. Les chardonnerets de petites tailles sont très peu courants en mutation de couleur.

 Pour permettre une comparaison, cette dernière photo montre un mâle chardonneret espagnol en phénotype sauvage.

Photos et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

samedi 14 mars 2015

Bec-croisé de l'Himalaya

Bec-croisé de l'Himalaya de sexe mâle. Non coloré, les sujets adultes sont teintés d"orange.

Bec-croisé de l'Himalaya de sexe femelle. Le dimorphisme sexuel est évident chez cette espèce.

Photo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

lundi 23 février 2015

Tarins de Lawrence et tarins mineurs à dos vert

Tarins de Lawrence, Carduelis lawrencei 

Lors de mon séjour à Zwolle, j'ai pu voir (et admirer) quelques tarins de Lawrence mâles. Forcément, je demande le tarif... grosse surprise!!! Par défaut de femelle, la dizaine de tarins de Lawrence mâles était proposée à 250e l'unité B2014 soit 10x moins chers que l'année de leurs importations.

Tarins mineurs à dos vert, Carduelis psaltria hesperophila

Et juste à côté, des tarins mineurs à dos verts mâles sont proposés toujours à 125e par défaut de femelle. Malheureusement, je n'avais pas mon appareil photo sur moi donc j'ai dû me résoudre à prendre ces deux petites vidéos sommaires. On s'attend toujours à une baisse des prix des couples dans les années à venir... le rêve de certains d'entre vous devient accessible!

Vidéo et texte : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

samedi 14 février 2015

Jeunes fringillidés au nid

Ces quelques photos présentent des jeunes tarins exotiques et serins des Canaries actuellement en élevage. L'élevage des tarins touche à sa fin mais quelques très belles nichées sont encore en cours.

GENRE CARDUELIS
Un tout petit nid comportant deux jeunes tarins de Magellan en mutation topaze.

Ce nid, un peu plus fourni, compte 3 jeunes tarins de Magellan. Deux d'entre eux combinent les mutations topaze et dilué, celui du dessous présente uniquement la mutation topaze mais cette caractéristique n'est pas visible sur cette photo. À cet âge, on différencie aisément les deux formes par la couleur des ailes. Quelques jours plus tôt, les sujets sont encore semblables.

Une nichée comptant quatre jeunes tarins à ventre jaune. L'espèce a bien reproduit cette saison et nous comptons une bonne vingtaine de sujets dans cette variété. Les plus âgés ont presque entièrement mué!

GENRE SERINUS
À trop élever les même espèces nous finissons parfois par nous ennuyer. C'est pourquoi, année après année, nous tentons quelques nouveautés dans l'élevage. Du sizerin à la linotte, du bouvreuil au chardonneret ou encore des hybrides les plus variés, nombre d'espèces sont déjà passées entre nos mains. Cette saison, nous avons tenter l'élevage du serin des Canaries (Serinus canaria) de forme sauvage et le moins que l'on puisse dire, est que nous avons eu du succès!

Nous avons acquis 9 serins des Canaries le 1er novembre 2014 auprès d'un éleveur qui n'avait pas eu de réussite avec cette espèce. Selon lui, il s'agissait de 2 couples reproducteurs ainsi que de 5 jeunes. Les oiseaux paraissaient sains, nous n'avons donc pas perdu de temps pour les mettre en cageot. Une fois à l'élevage, nous avons remarqué une supercherie : 7 oiseaux marqués en 2013, 2 seuls en 2014. Il était dès lors clair que l'éleveur n'a pas eu le nombre de jeunes indiqués et que nous devrions aviser pour la composition des futurs couples.

Il fallait procéder au sexage des spécimens et il s'est avéré que nous détenions 6 mâles et 3 femelles. Dès lors, nous avons décidé de sélectionner 3 couples de serins adultes (2013) et de nous séparer des 2 jeunes mâles ainsi que d'un adulte. Après une période de quarantaine, les serins des Canaries ont alors été logés dans une volière abritée de L300xP150xH350cm en compagnie de quelques tarins mâles et d'un couple de chardonnerets sibériens. Ils ont été nourris avec un mélange de semences pour tarins exotiques.

 
Vers le 10 janvier, ne tenant plus en place, les couples ont été placés en petites volières de reproduction chauffées de L80xP100xH200cm. Toujours nourris avec le mélange de semences dédié aux tarins, il reçoivent en plus de la graine germée et de la pâtée pour fringillidés. En moins de douze jours, le premier couple pond suivi de près par les deux autres. Chaque femelle pond 5 œufs, systématiquement tous fécondés. Lors du mirage, une mauvaise manipulation coûtera un œuf. La première couvée aura donc donné naissance à 14 jeunes serins des Canaries. Il grandissent à vue d’œil et ne semblent souffrir d'aucun problème. Après discussion, nous tenterons donc une deuxième couvée dans cette espèce avant de nous arrêter pour cette saison. L'avenir nous dira si nous garderons des serins de Canaries au sein de l'élevage ou si ils étaient juste de passage.
Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578