lundi 2 septembre 2019

samedi 31 août 2019

HELLO LES AMIS


QUITTER CETTE PAGE ÉTAIT LA PLUS GROSSE CONNERIE QUE J’AI FAIT!
Peut être avais je besoin de repos, un soucis d’inspiration.... autre chose finalement! Je suis désolé mais peu importe, je suis de retour, reposé et inspiré!

Et tous vos articles seront de retour!

mardi 4 décembre 2018

Exposition ICC Allemagne 2018

Cette année, nous n'avons pas pu visiter l'exposition ICC Allemagne. Une vidéo circulant sur youtube nous démontre cependant encore une fois le manque de rigueur des organisateurs et des éleveurs quant aux espèces de tarins réellement détenues en Allemagne. Alors ok, parfois on aime se faire mousser mais là, ils poussent le bouchon un peu loin. Ceci dit, il y a aussi de bons oiseaux et de réelles raretés, cette démonstration ne concerne évidemment pas tous les éleveurs.

LE TARIN À VENTRE JAUNE SOUS-ESPÈCE STEJNEGERI

Ce couple est présenté comme étant Carduelis xanthogastra stejnegeri. Malheureusement, la couleur foncée de la gorge de la femelle démontre qu'il s'agit d'un hybride de tarin noir x tarin à ventre jaune comme on en voit si souvent. Il y a 3 ans de cela, l'Italie en regorgeait et exceptés les revendeurs, nul ne se cachait pour expliquer la provenance de cet oiseau. Pourquoi montrer un hybride sous une appellation erronée me demanderez vous? Bien souvent juste pour se faire du fric. D'une tristesse infinie! Cliquez ici pour voir un hybride xantho x atrata que j'ai moi même acheté pour quelques dizaines d'euros à peine afin de faire des photos et de mettre en évidence les petites magouilles dont fait l'objet cette soit disante variété.

Photo prise à La Paz / Bolivie et représentant Carduelis xanthogastra stejnegeri. Cette sous-espèce est rare en milieu naturel.


LE TARIN DES ANDES, CARDUELIS SPINESCENS


Ce couple ci a été présenté comme étant des tarins des Andes... mon Dieu! Il s'agit ni plus, ni moins que de tarins barbus de mauvaise facture, peut être d'hybrides de tarins barbus. Encore une fois, on aime se faire mousser à l'ICC. Je suis tellement désolé de critiquer mais non, non et non! On se doit absolument de montrer la réalité et la seule réalité. On parle ici de passion, ne nous laissons pas bouffer pour une bête histoire de pognon!

Cette photo représente un mâle tarin andin. L'espèce est courante dans sa zone de distribution. Le prochain article traitera de toutes les espèces de tarins avec photographies dans leurs milieux naturels respectifs. Ça promet!

LE TARIN MAGELLAN SOUS-ESPÈCE URUBAMBENSIS

Alors toucher à mon espèce fétiche, ça ne le fait vraiment pas! Une photo valant mille mots que je vous épargnerai ici... je vous laisse comparer ;)

Carduelis magellanica urubambensis

Je me suis permis cet article car la personne ayant publié la vidéo sur youtube a effacé mon message (très cordial soit dit en passant) à deux reprises pour je ne sais quelle raison. Bref!

Mit freundlichen Grüßen,
Jonathan Hoy (+33) 0679202578

mardi 25 septembre 2018

F1 Tarin noir x canari (panaché)

Photographie représentant un hybride F1 de sexe mâle issu du croisement entre un tarin noir, Carduelis atrata et un serin des Canaries de forme domestique, Serinus canaria. L'hybridation avec un canari lipochrome (jaune ou blanc) donne parfois des jeunes sensationnels en terme de couleurs et de dessins. Une expérience à tenter par chacun de vous si l'occasion se présente!

Photo : Hoy Jonathan / (+33)0679202578

#Vidéo : Tarins exotiques chez OPP

Un choix de tarins incomparable et une qualité au top, voilà comment on pourrait résumer cet évènement. Nous avons vraiment hâte de refaire cette Spéciale Tarins Exotiques et espérons pouvoir ramener des variétés encore plus rare pour la prochaine édition.

Tarin noir de Bolivie femelle

Photographie représentant une femelle tarin noir de Bolivie, Carduelis atrata

Acquis auprès d'un éleveur allemand des plus réputés, ils s'avèrera que la bague de cet oiseau a été trafiquée. La faute m'incombe de ne pas avoir vérifié mais je ne pensais pas que des jeunes passionnés pouvaient encore tomber aussi bas. Cet éleveur a feinté ne pas comprendre comment cette bague a pu être coupée. Il a proposé de me vendre un autre oiseau à bon prix ou de me l'échanger. À moi les joies de lâcher de l'argent et de me coltiner les quelques 300km qui nous séparent. La très bonne blague! Je suspecte que la femelle est plus âgée que ce que la bague était censée faire croire. L'oiseau en question a été placé chez un ami qui a été informé du problème.

Cette histoire me rappelle l'achat de mes premiers tarins noirs en 2007 chez un "éleveur" des Hauts-de-France. Tellement de kilomètres parcourus vers le nord pour se voir refiler 3 oiseaux sur 4 avec des bagues trafiquées. À l'époque de l'import, nul doute que les oiseaux étaient simplement des sujets sauvages achetés à bas prix et revendus plein pot.

L'autre "arnaque" classique avec le tarin noir est de vendre des bébés de quelques semaines afin de se débarrasser du risque de mortalité important. On retrouve cette même entourloupe chez d'autres oiseaux au plumage uni tels que le tarin de Magellan albinos (communément appelé lutino). Soyez donc vigilants et contrôlez toujours les bagues car les filous ne manquent pas et n'hésiterons pas à vous arnaquer pour quelques centaines d'euros.

Photos : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

jeudi 12 juillet 2018

Nouvelles de la saison 2018

Les premiers tris de la saison ont lieu actuellement et il devient vraiment très compliqué de décider quels oiseaux pourront encore rester quelques temps dans l'élevage tant la qualité est au rendez vous. Ça se joue trop souvent à un poil, ou devrais je dire à une plume!

Ci-dessous, une petite vidéo avant tri dans laquelle on peut constater les qualités des dessins, gabarit et posture de jeunes tarins de Magellan issus de la saison 2018.

Vidéo, photo & élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578