vendredi 23 juin 2017

Tarin rouge mâle

Tarin rouge mâle issu de la saison 2017. Spécimen très petit en taille. Le masque est, selon mon appréciation, un brin trop court. L'effet visuel n'est pas toujours optimal. Le miroir alaire est beau, la rémige primaire N°2 est encore une plume de juvénile. Nous avons ici affaire à un excellent oiseau de travail. 

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

jeudi 22 juin 2017

Évolution d'une femelle tarin de Magellan en mutation brune

Voici un oiseau qu'on imaginait déjà particulièrement attrayant il y a 4 mois.

Le résultat comble entièrement nos espérances! J'ai vraiment hâte de pouvoir vous montrer la couleur du dos. En attendant, savourons les rondeurs et la qualité de la tête de cette femelle.

Photos et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Sélection des tarins mâles

Le premier stade de la sélection a commencé depuis un bon mois. Un tri des mâles est effectué toutes les quinzaines et les plus prometteurs ont été transférés dans une volière spécialement dédiée.

Sur cette photographie, on remarque un mâle tarin de Magellan dilué particulièrement impressionnant en gabarit. Issu de la saison 2016, il a donné naissance à 8 jeunes classiques... j'aurai espéré des dilués mais je ne peux décemment pas me plaindre.

Pour le plaisir des yeux, je vous laisse découvrir quelques oiseaux qui ont consenti poser quelques secondes devant l'objectif. Et je n'oublierai pas de féliciter Denis pour une saison aussi magique!

1) Tarin de Magellan en mutation topaze

2) Tarin de Magellan en mutation brune

3) Tarin de Magellan classique porteur brun

4) Tarin de Magellan topaze porteur brun

5) Tarin de Magellan classique porteur brun

6) Tarin de Magellan topaze porteur brun

Photos et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Photos de tarins exotiques en volière extérieure

Tarin de Magellan juvénile de sexe mâle. Le gabarit est très impressionnant et la forme de tête est superbe. Il ne reste plus qu'à voir les dessins une fois la mue terminée. Il s'agit d'un sujet classique non porteur de mutation.

Tarin de Magellan juvénile de sexe femelle en mutation brune. Aura t-elle assez de qualités pour rester dans l'élevage? Réponse cet été! Une quinzaine de sujets dont au moins deux mâles présentant le phénotype brun sont nés cette saison. 

Près de 40°C, ailes pendues, bec ouvert... il fait très chaud pour cette femelle tarin barbu âgée de 2 ans.

Des tarins à poitrine noire et des tarins de Magellan prennent un bain de soleil dans la volière d'ensemble! Une femelle tarin de Magellan brune en vol, le miroir alaire est déjà au top.

Tarin à poitrine noire juvénile de sexe mâle porteur de la mutation brune. Un oiseau à suivre!

Tarin de Magellan juvénile femelle en mutation topaze. Apparemment rien de spécial pour cette femelle sinon qu'elle est en bonne santé et c'est déjà ça!

Photos et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mardi 13 juin 2017

Sélection du masque chez le tarin de Magellan mâle

Ce sujet sera superbe dans la cuisine de la grand mère mais il n'a sa place dans aucun élevage digne de ce nom.

Sur ces jeunes sujets aux masques de taille équivalente, on remarque que la netteté du contour est l'un des points clés dans la sélection. Il est intéressant de noter que les sujets "a" et "c" sont issus de la même nichée.

Analyse du montage photo ci-dessus
- Le masque du sujet "a" est flou sur toute sa longueur, de plus le lipochrome est de qualité très médiocre.
- Chez le sujet "b", le masque est plus net sur les côtés, on note un flou sur la poitrine mais le lipochrome est intéressant.
- Le sujet "c" est le sujet idéal : belle forme de masque, contour net, lipochrome ok.

Sujet idéal pour concourir lors des expositions à petits enjeux. Le masque est de taille moyenne, le contour est net, le gabarit est cependant encore un peu petit.

Comment sélectionner un masque de qualité?
On entend encore trop souvent dire que le masque du tarin de Magellan doit être court et arrondi, pourtant la longueur de celui-ci n'a pas de grande importance en soit. L'un des points essentiel réside dans la sélection de la netteté du dessin du masque. La démarcation doit être précise et le contraste entre la mélanine et le lipochrome doit être fort. Il convient de noter que plus le masque est long, plus son contour aura tendance à être flou. Ce défaut corrigé au fil des sélections, l'oiseau révèle alors tout son potentiel. On préfèrera même un sujet au masque de taille importante qu'un sujet au masque trop court. En règle générale, la taille du masque est proportionnelle à la taille de la tête. Un oiseau au masque très court est donc dans la grande majorité des cas un spécimen au gabarit trop petit. Pourtant, le tarin de Magellan est un oiseau qui se sélectionne grand. Pour tout vous dire, je n'ai pas encore vu de spécimen trop grand.

Le masque est énorme et les contours sont net : l'effet visuel est au rdv!

Chez ce sujet en mutation topaze porteur brun, le masque est très court et à la limite de l'acceptable. Il trahit un gabarit trop petit. Cet oiseau est donc, au mieux, un sujet de travail.

Le masque est grand et le contours est net : ce sujet est idéal pour créer une descendance!

Photos, texte et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

vendredi 9 juin 2017

Sélection du miroir alaire chez le tarin de Magellan mâle

Jeune tarin de Magellan mâle porteur de la mutation topaze. Malgré la mue incomplète, on peut tout de suite noter la qualité du miroir alaire.

Détail d'un rémige primaire
Les vexiles externe et interne forment l'étendard.

Agg. x10 : Les barbes sont composées de barbules à crochets et de barbules lisses.

Comment sélectionner un miroir alaire de qualité?
Le dessin du miroir alaire dépend de plusieurs paramètres tels que sa longueur, sa largeur ou encore l'intensité de sa couleur. Aile fermée, le miroir alaire n'est visible que sur les rémiges primaires et plus particulièrement sur le vexile externe. L'essentiel de la sélection passe donc par le contrôle de ces rémiges. Pour avoir de l'allure, le dessin du miroir doit être encadré de noir tout en étant le plus grand et le plus homogène possible. La rémige primaire N°1 est donc entièrement noire. La rémige primaire N°2 doit être marquée de jaune sur la plus grande longueur possible, idéalement de la même longueur que le dessin de la rémige N°3. Les rémiges N°4, N°5 et N°6 ont la marque jaune de la même longueur que celle de la rémige N°2. Au delà, les marques sur les rémiges primaires (N°7 à N°9) et secondaires diminuent de taille pour être absentes sur les rémiges tertiaires. Nous devons donc concentrer nos efforts de sélection sur les rémiges N°1 à N°6. En ce qui concerne le maintien de l'aile, le nombre de rémiges visibles doit être compris entre 5 et 6. En dessous, l'effet visuel n'est pas celui escompté tandis qu'au delà, le port de l'aile est tombant ce qui n'est guère plus appréciable. La couleur doit être au moins aussi intensive que celle du croupion. Le miroir alaire doit accrocher le regard au premier coup d'oeil.

Miroir alaire correct. Rémige N°1 encore en pousse et dépourvu de marque jaune. Mâle né en 2017.

Miroir alaire très grand. On constate que chez ce mâle issu de la sélection 2016, la rémige N°1 est entièrement marquée de jaune. De plus, les marques sur les rémiges 7 et 8 sont très étendues. Ce type de miroir alaire est le plus rare. Ici présent chez un sujet en mutation topaze.

Ce miroir alaire est la forme la plus courante actuellement dans les élevages. Les primaires N°1 et N°2 ne sont pas marquées de jaune. Le miroir commence généralement à partir de la primaire N°3, parfois de la N°4. L'effet visuel est donc amoindri. Chez ce sujet, la primaire N°3 est actuellement en pousse.

Chez ce sujet obtenu en 2010, le dessin du miroir alaire est relativement correct. Cependant, on notera que la longueur est trop courte et que la couleur n'est pas assez intense.

Chez ce sujet idéal issu de la sélection 2016, on compte 5 marques jaunes nettement visibles. La première rémige noire permet de faire ressortir le miroir alaire sur le fond jaune de l'oiseau.

Photos, texte et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

jeudi 18 mai 2017

Serin des Canaries silvestre

Photographie représentant un serin des Canaries silvestre (Serinus canaria) de sexe mâle. Ce spécimen issu de la saison 2017 a fini sa mue juvénile.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578