vendredi 29 juillet 2011

Nouveau nom de domaine

Pour ce site, nous avons un nouveau nom de domaine avec une redirection pour un accès simplifié. Retrouvez nous plus facilement avec le nom de domaine :

Chardonnerets sibériens en mutations diverses

Ces photographies représentent un couple de chardonnerets sibériens (Carduelis carduelis major) avec leur progéniture.

Le père est en mutation brune porteur d'agate et de pastel
La mère est en mutation agate pastelle

Dans les jeunes, on peut voir dans l'ordre de dilution :
- un phénotype sauvage porteur d'agate, de brun et de pastel (mâle)
- un agate pastel porteur de brun (mâle)
- un isabelle pastel (femelle)

Photographies et élevage : Paolo Messina / 06805615015 (+49) 

jeudi 28 juillet 2011

Chardonneret en mutation agate

Photographie représentant un mâle chardonneret sibérien (Carduelis carduelis major) en mutation agate. La mutation agate est récessive et liée au sexe. Elle réduit la phaeomélanine brune et donne un phénotype très éclairci tout en laissant les dessins typiques intacts.

Photographie : Hoy Jonathan
Propriétaire : Oisellerie Poids-Plume / 0387842735 (+33)

Hybride F1 de chardonneret major agate x canari agate mosaïque

La photographie ci dessus représente un hybride mâle F1 en mutation agate. 

La photographie ci dessus représente un hybride femelle F1 en mutation agate.
Les deux spécimens présentés sont issus du même nid. On peut donc facilement voir la différence entre mâles et femelles.

Photographies : Hoy Jonathan
Élevage : D'Amico Angelo / 0387893971 (+33)

Chardonneret en mutation pastelle

La photographie ci dessus représente un jeune chardonneret sibérien (Carduelis carduelis major) en mutation pastel. Selon les lois de Mendel, on peut déjà conclure que ce spécimen est une femelle.

Voici le même spécimen à l'âge adulte. On remarque une nette évolution de la couleur du plumage du corps.

Photographies : Hoy Jonathan
Élevage : Pala Claudio

vendredi 22 juillet 2011

Hybride F1 Carduelis tristis x Carduelis cucullata

Les photographies présentées montrent un hybride F1 entre un tarin triste (Carduelis tristis) et un tarin rouge (Carduelis cucullata).

Cet hybride très rare est remarquable. Il s'agit d'un mâle dont la posture, les dessins et la symétrie sont tout à fait exceptionnels.

À ce jour, nous n'avons aucune information sur la fertilité d'un tel hybride. Nous n'avons également aucune information sur les mues estivales et hivernales propres au tarin triste.

Photographie et élevage : non indiqué

samedi 16 juillet 2011

Mangeoire pour fringillidés

Photographie représentant un jeune chardonneret sibérien (Carduelis carduelis major) en phénotype sauvage. L'intérêt de cette image est de pouvoir voir le type de mangeoire utilisé pour la pâtée d'élevage. Il s'agit d'un simple bac vert recouvert d'un morceau de grillage de 19x19 sur lequel est posé un auget. Ainsi, les déchets alimentaires périmés sont à l'abri et ne peuvent plus être consommés par les jeunes chardonnerets.

Photographie et élevage : Paolo Messina / 06805615015 (+49) 

mercredi 6 juillet 2011

Centaurée jacée (Centaurea jacea)

Photographie représentant de la centaurée jacée dans la nature. Nous cueillons cette plante durant les mois de juillet et d'août, lorsqu'elle est bien mûre (brune).

Photographie représentant un mâle tarin à poitrine noire (Carduelis notata) en train de consommer de la centaurée jacée. Cette plante est uniquement cueillie par temps sec et chaud et n'est pas lavée. Sa cueillette doit avoir lieu dans des lieux retirés et non pollués.

Photographies et élevage : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

lundi 4 juillet 2011

Liste d'espèces du genre Carduelis (2/2)

La liste d'espèces du genre Carduelis (ici) a été rédigée par mes soins et ne concerne que mon avis personnel. Elle n'est pas reconnue par la communauté ornithologique pour plusieurs raisons : emploi d'une taxonomie différente, ajout d'espèces, suppression de sous-espèces, nouvelle espèce... Je vais ici expliquer au cas par cas la présence des espèces citées dans cette liste.

Les cas chardonneret élégant / chardonneret à tête grise et tarin mineur à dos noir / tarin mineur à dos vert
Malgré une correspondance génétique proche de 100%, plusieurs espèces sont considérées comme telles par la majorité scientifique (C.flammea / C.hornemanni ou encore C.citrinella / C.corsicana). Si ce cas de figure est valable pour ces espèces, pourquoi ne l'est il pas/plus pour d'autres? La liste des espèces du genre Carduelis proposée prend donc en compte les différences génétiques ainsi que les différences phénotypiques.

Le cas Venturons
Comme le suggère M.Ottaviani (Monographie des Fringilles, Vol.2) et après analyse des arbres phylogénétiques bayésiens et mitochondriaux, je considère désormais que les Venturons sont plus proches du genre Carduelis que du genre Serinus. Dans l'attente de renseignements complémentaires, je pense qu'il serait souhaitable de les classer effectivement dans le genre Carduelis.

L'espèce nouvelle non reconnue
Le tarin du Rio Negro (ici) n'est pas encore reconnu comme une espèce, ni même comme une sous-espèce d'ailleurs. Considérée par moi même comme une sous-espèce il y a quelques mois à peine, j'ai décidé désormais de le traiter comme une espèce à part entière au même titre que le sizerin blanchâtre, le venturon corse, le chardonneret à tête grise et le tarin mineur à dos vert. Les analyse génétiques nous montreront certainement que cette forme est très proche du tarin barbu (Carduelis barbata) mais les différences phénotypiques sont trop importantes pour le considérer comme une sous-espèce.

La taxonomie
Les noms français d'usages sont multiples et variables pour une même espèce. J'ai utilisé les dénominations qui me paraissaient les mieux adaptées. Ainsi, comme le suggère M.Ottaviani, les tarins restent des tarins et ne deviennent pas tous des chardonnerets. Cependant, mon point de vue diffère pour plusieurs espèces. Ainsi Carduelis tristis est le tarin triste et non pas le tarin jaune, Carduelis barbata est le tarin barbu et non pas le tarin à menton noir, Carduelis notata est le tarin à poitrine noire et non pas le tarin à tête noire, Carduelis atriceps est le tarin sombre et non pas le tarin à calotte noire et Carduelis psaltria est le tarin mineur et non pas le tarin à dos noir. Les noms français proposés ont été principalement choisis par rapport aux noms latins ou aux dénominations vernaculaires les plus courantes utilisées dans d'autres langues.

vendredi 1 juillet 2011

Liste d'espèces du genre Carduelis (1/2)

LISTE DES ESPÈCES DU GENRE CARDUELIS

CHARDONNERETS
Carduelis caniceps - Chardonneret à tête grise
Carduelis carduelis - Chardonneret élégant

LINOTTES
Carduelis cannabina - Linotte mélodieuse
Carduelis flavirostris - Linotte à bec jaune
Carduelis johannis - Linotte de Somalie
Carduelis yemenensis - Linotte du Yémen

SIZERINS
Carduelis flammea - Sizerin flammé
Carduelis hornemanni - Sizerin blanchâtre

TARINS
Carduelis atrata - Tarin noir
Carduelis atriceps - Tarin sombre
Carduelis barbata - Tarin barbu
Carduelis crassirostris - Tarin à gros bec
Carduelis cucullata - Tarin rouge
Carduelis dominicensis - Tarin de Saint-Domingue
Carduelis hesperophila - Tarin mineur à dos vert
Carduelis magellanica - Tarin de Magellan
Carduelis notata - Tarin à poitrine noire
Carduelis pinus - Tarin des pins
Carduelis psaltria - Tarin mineur à dos noir
Carduelis olivacea - Tarin olivâtre
Carduelis rionegro - Tarin du Rio Negro
Carduelis siemiradzkii - Tarin safran
Carduelis spinescens - Tarin des Andes
Carduelis spinus - Tarin des aulnes
Carduelis tristis - Tarin triste
Carduelis uropygialis - Tarin à croupion jaune
Carduelis xanthogastra - Tarin à ventre jaune
Carduelis yarrellii - Tarin de yarrell

VENTURONS
Carduelis citrinella - Venturon montagnard
Carduelis corsicana - Venturon corse

VERDIERS
Carduelis ambigua - Verdier à tête noire
Carduelis chloris - Verdier d'Europe
Carduelis monguilloti - Verdier du Viêt-nam
Carduelis sinica - Verdier de Chine
Carduelis spinoides - Verdier de l'Himalaya

NOTES : le prochain article sera consacré aux notes relatives à la mise en place de cette liste