mardi 26 décembre 2017

Remember ICC 2007

En 2007, lors de l'ICC Allemagne était présenté un "tarin de Haïti". Après publication de cette photo, ma voix s'est immédiatement levée pour dénoncer un oiseau hybride entre un tarin triste (bande blanche de l'aile) et vraisemblablement un tarin de Magellan.

En 2017, les tarins de Haïti sont enfin là, sont très différents de "celui" présenté en 2007 et si semblables aux photos prises dans la nature.

Article : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

jeudi 21 décembre 2017

Internationaler Cardueliden Club 2017

Visite à l'ICC Allemagne 2017, par Florent Trombini
Plus de quatre heures de route pour arriver dans le local de l'exposition. Cette année, l'ICC s'est déroulé chez Matthias Blattner... le père des fameux mélanges de semences pour tarins américains. Sur place, des passionnés allemands, italiens et espagnols étaient présents. Cependant, très peu de français ont répondu à l'appel. Nous étions tout juste trois et une délégation ICC France a fait le déplacement pour la forme. La première visite commence par le dépôt Blattner, beaucoup de matériel et de graines sont proposés à la vente mais les prix sont élevés par rapport à la France. 


La bourse
La bourse ouvrira ses portes un peu plus tard, la salle est petite pour ce genre de rassemblement. Tout juste cinq étagères remplies des deux côtés étaient installées. Nous cherchions quelques tarins rouges ce jour, malheureusement, il n'y avait pas plus de 6 couples et les femelles étaient très marquées de rouge sur le dos... précisément ce que nous écartons de notre sélection. Il y avait également quatre couples de tarins de Magellan classiques dont un était exceptionnel. Il trouva rapidement sa place dans l'une de nos caisses. La fête était aux très gros chardonnerets classiques et mutants cette année et les tarifs étaient relativement accessibles. Cependant, nous ne sommes pas venus pour ça. Une belle surprise nous attendais également, il y avait un trio (1,2) de tarins de Haïti. C'est la première fois que peux admirer cette variété. Les sujets étaient de très belle qualité mais comme bien souvent le prix n'était pas indiqué. En général, dès que ça commence à piquer, le prix est discrètement annoncé à l'oreille. Énormément de verdiers, bec-croisés, bouvreuils et cardinaux rouges étaient représentés.

Tarin à ventre jaune couple - Carduelis xanthogastra

Tarin de Yarrell couple - Carduelis yarrellii

Tarin des Andes couple - Carduelis spinescens

Tarin de Haïti couple - Carduelis dominicensis

Tarin à poitrine noire classique et topaze - Carduelis notata

Tarin barbu mâle - Carduelis barbata

Tarin triste - Carduelis tristis

Tarin des pins - Carduelis pinus

Tarin noir de Bolivie - Carduelis atrata

Tarin de Lawrence mâles - Carduelis lawrencei

L'exposition
L'exposition d'un ICC est généralement une belle découverte avec des variétés incroyables et des sujets de très belle qualité. Pour l'ICC Allemagne, pas de jugements au programme. Au maximum, un seul couple de chaque variété est présent pour le plaisir des yeux. Il y avait des tarins à poitrine noire classique et topaze, des tarins à ventre jaune, des tarins de Yarrell, des tarins de Haïti, des tarins de Lawrence, des tarins des Andes, des tarins barbus, des tarins des pins, du très gros tarin noir de Bolivie et mon coup de coeur plusieurs variétés de tarins mineurs à dos noir ainsi que des tarins mineurs à dos verts. Bref, une très belle exposition. Je vous invite à regarder les photos pour vous rendre compte de la diversité des oiseaux présents ce jour.

Tarin mineur à dos vert couple - Carduelis psaltria hesperophila

Tarin mineur du Mexique couple - Carduelis psaltria psaltria

Petit tarin mineur couple - Carduelis psaltria jouyii

Tarin mineur de Colombie couple - Carduelis psaltria columbiana

Conclusion
La bourse est à revoir car beaucoup trop petite et une chaleur intenable dans la salle une fois les visiteurs à l'intérieur. Une exposition/présentation au top avec des variétés rares. Des tarins rouges de plus en plus fautifs car dégradés par tous les apports de sang d'autres espèces dans le seul but d'y introduire des mutations de couleurs. Nous attendons cependant avec impatience l'ICC Allemagne 2018 qui sera, semble t-il, modifié selon nos sources.

Présentés comme couple de grands tarins à ventre jaune - Carduelis xanthogastra stejnegeri. Il semble plus probable qu'il s'agisse d'hybrides C.xanthogastra x C.atrata

Texte et photos : Florent Trombini
Présent sur place avec Nicolas Hoy & Slim

vendredi 8 décembre 2017

Tarin rouge agate

Mâle tarin rouge en mutation agate.

Selon les nouvelles "règles", cet oiseau est un pastel... sérieusement?! Actuellement en reproduction au sein de l'élevage, je vous en dirais plus sur les résultats obtenus.

Photo et détention : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mardi 31 octobre 2017

National ICC France

ICC France : Jonathan, Denis, Alain-Pierre, Nicolas, David & Thierry

Le national ICC France est désormais derrière nous et fût l'occasion de faire de belles rencontres. On se donne rdv au stand ICC à Colmar, puis l'an prochain au National ICC Bretagne
À bientôt et portez vous bien ;)

mardi 17 octobre 2017

Tarins des aulnes en mutations de couleurs

Tarin des aulnes mâle en mutation brune.

Tarin des aulnes femelle en mutation brune.
  
Tarin des aulnes en mutation dite agate. Selon les dernières études chez le tarin des aulnes, la mutation agate ayant les ailes grises est en réalité la mutation pastel.

Tarin des aulnes femelle en mutation dite isabelle. Compte tenu des dernières nomenclatures concernant les mutations agate et pastel, il est tout à fait possible que ce sujet soit en réalité un brun-pastel et non un isabelle (agate-brun)

Photo et détention : Oisellerie Poids-Plume +33 0387842735

vendredi 6 octobre 2017

Verdiers d'Europe et Chardonneret sibérien

Verdier d'Europe femelle agate

Verdier d'Europe femelle brune

Chardonneret sibérien mâle agate

Photo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578
Élevage : Jean-Pierre Chepis / (+33) 0387850272

mardi 26 septembre 2017

F1 Chardonneret élégant x Tarin de Magellan

Photographie représentant un hybride F1 de sexe mâle issu du croisement entre un chardonneret élégant et un tarin de Magellan.

Photo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

samedi 23 septembre 2017

Tarin de St Domingue / Carduelis dominicensis

On en entend parler depuis quelques mois, c'est officiel : ils sont désormais là. Bagués 2016 même. C'est dire si certains éleveurs cachent bien leur jeu! En ce qui concerne les tarifs, on aura tout entendu. Certains disaient 1600e le couple quand d'autres annonçaient 3500e le couple. Finalement, vu de nos propres yeux, les tarins de Haïti sont affichés à 1000e/couple. Encore quelques années pour qu'ils soient "abordables". Pour info, à l'instar du tarin de Lawrence, le tarin de Haïti est vraiment petit.

Vidéo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

jeudi 21 septembre 2017

Vidéo : Tarins de Magellan + Tarins à poitrine noire


Dans l'ordre d'apparition
Tarin à poitrine noire B2016 : 2ème au Championnat du Monde COM 2016
Tarin de Magellan topaze B2017
Tarins de Magellan femelles brun-topaze B2017
Tarins de Magellan femelles ivoire-topaze B2017 (combinaison à confirmer)
Tarin de Magellan mâle classique B2017
Tarins à poitrine noire femelles brun-dilué B2017

Vidéo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mardi 12 septembre 2017

Verdiers d'Europe et hybrides de verdier

Hybride F1 de sexe mâle issu du croisement entre un verdier d'Europe isabelle et un verdier isabelle.

Verdier d'Europe de sexe femelle en mutation lutino.

Verdier d'Europe mâle en mutation brune porteur lutino.

Verdier d'Europe mâle en mutation agate porteur lutino.

Photo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578
Élevage : Chepis Jean-Pierre / (+33) 0387850272

lundi 4 septembre 2017

Le tarin rouge femelle

Superbe femelle aux dessins presque parfaits. Encore un petit effort sur le dessin du miroir alaire dans les rémiges primaires et secondaires!

Sélectionnant le tarin rouge depuis une douzaine d'années et rejoignant totalement les avis des plus grands Juges Internationaux, il est admis que le tarin rouge femelle doit avoir un dos gris-bleuté clair légèrement et symétriquement piqué de gris foncé. Les défauts les plus courants sont les dos teintés de rouge, les dos gris trop foncés ou pire encore : le collier rouge. Souvent, les poitrines des oiseaux fautifs sont excessivement rouges. Le dessin de poitrine doit rappeler la forme des poumons de l'oiseau. Ni plus, ni moins.

Illustration du tarin rouge femelle au standard

La couleur du dos est gris sans marque rouge. Il n'y a pas le moindre dessin de collier. Le dessin du miroir alaire sur les rémiges primaires devient progressivement plus long. Dans l'idéal, les rémige N°3 à  N°5 sont marquées et visibles. La taille de la marque devient progressivement plus longue, le dessin de la rémige N°4 étant à mi-longueur. La rémige N°6 quant à elle n'est pas complètement visible. La plus grande difficulté consiste à obtenir le dessin typique sur les rémiges N°7 à N°12.

Photographie d'un couple de tarins rouges sauvage

On retrouve très souvent les femelles fautives dans les bourses où elles sont proposées à la cession comme étant des femelles dites de lignée mâle. Sachez qu'il n'en est rien! Nous ne sommes pas en train d'élever des canaris mosaïques là. Lorsqu'un tarin rouge femelle a le dos et/ou le tour de cou marqué de rouge, il convient de comprendre que très souvent, le patrimoine génétique a été pollué par un accouplement indésirable. On retrouve donc généralement du sang de tarin de Magellan dans ces femelles. Ces accouplements hybrides sont principalement réalisés dans deux buts : augmenter la vigueur de l'oiseau et obtenir des dessins de masque plus ronds chez les mâles. Malheureusement, des traces subsistent telles que des tailles excessives, des dessins alaires trop grands ou encore des dessins dorsaux fautifs chez les femelles.

Cet oiseau issu d'une réserve naturelle en Guyana a un bec puissant.

Les tarins rouges sauvages issus de Guyana sont plus robustes. On note la robustesse d'un oiseau à la structure de son squelette et à la base de son bec. Les dos des femelles sont gris exempts de rouge. En ce qui concerne la taille, le standard pour les concours préconise 10cm avec une tolérance à 10,5cm. Personnellement, j'ai demandé conseil au South Rupununi Conservation Society. Le tarin rouge sauvage mesure entre 9cm et 10cm de la tête à la queue. Il pèse entre 10g et 13g. Le SRCS me précise également que ces mesures ne sont valables que pour les tarins rouges issus de la réserve guyanaise et qu'elle ne connait pas les mesures des lignées vénézuéliennes. Voilà donc ce à quoi nous devons nous en tenir. Attention toutefois à la sélection vers le bas car on aura alors vite fait d'avoir des sujets rachitiques aux formes disgracieuses. Il convient également de noter que les souches s'étant stabilisées, le tarin rouge a tendance à voir sa taille augmenter.

Que pensez vous de cet oiseau? À méditer avant de lire la suite.

Dans le dessin du miroir alaire si la rémige N°2 est teintée de rouge, on risque de voir apparaitre un dessin trop large. Attention donc à ne pas sélectionner ce trait de caractère. Pour cette femelle, ça passe de justesse. Le reste du dessin alaire n'est non plus pas celui que l'on voudrait mais il semble aujourd'hui encore hors de portée. Le dos et le tour de cou sont propres, on a toujours affaire à une belle femelle. Cependant, n'oubliez pas que tout oiseau reste perfectible.

Tarin femelle en mutation brune

Très souvent, les femelles tarins rouges mutées ont des soucis de couleur de dos. Ceci s'explique par le fait que la plupart des mutations chez C.cucullata ont été acquises par hybridation soit avec le tarin des aulnes, le tarin de Magellan ou encore le tarin à poitrine noire.

Tarin rouge femelle en mutation pastelle

Les colliers rouges sont une catastrophe à fuir comme la peste. Très souvent, les femelles ayant cette marque ont de nombreux autres défauts tels que confusion de couleur entre masque et poitrine, dos rouge, dessin du miroir alaire trop grand ou encore marques jaunes dans l'aile.

Photos : principalement tirés du net pour illustrer. Si demande, elles seront retirées.
Texte : Hoy Jonathan (+33) 0679202578

dimanche 27 août 2017

Tarin de Magellan porteur brun

Superbe spécimen de tarin de Magellan mâle porteur de la mutation brune. Cet oiseau restera au sein de l'élevage encore quelques temps afin d'être réaccouplé sur une femelle brune.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33)0679202578

Tarin de Magellan mutation brune

Photographie représentant un rare spécimen de tarin de Magellan mâle en mutation brune. Il s'agit sans doute du tout premier spécimen de cette variété né en France. La prochaine étape sera d'agrandir sensiblement les capuchons ainsi que de renforcer le gabarit.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mercredi 9 août 2017

Quelques tarins de Magellan d'un élevage ami

Tarin de Magellan mâle topaze

Tarin de Magellan juvénile dilué

Tarin de Magellan juvénile topaze

Tarin de Magellan femelle dilué-topaze

Photos : Hoy Jonathan (+33) 0679202578
Élevage : Muller Denis

vendredi 4 août 2017

Tarin de Magellan albinos

Photographie représentant un tarin de Magellan, Carduelis magellanica, de sexe mâle en mutation albinos. Pour rappel : chez les fringillidés, l'albinisme à une hérédité récessive libre.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

mardi 1 août 2017

Tarin de Magellan : différences entre topaze et topaze porteur brun

Tarins de Magellan mâles : topaze porteur de brun à gauche et topaze à droite

Chez le tarin de Magellan topaze, le dos idéal est jaune très lumineux dans les mêmes tons que la nuque ou la poitrine. Les ailes sont le plus noir possible et les sujets ayant la mélanine trop diluée doivent être écartés des lignées. La combinaison de ces deux critères fait l'essentiel du charme de cette mutation.

Chez le tarin de Magellan topaze porteur de brun, on remarque un voile brun plus ou moins marqué sur l'ensemble du dos, ce qui contraste fortement avec la couleur dorée du collier. Les ailes ont tendance à être un peu plus brunâtres. La couleur du capuchon de ce sujet n'est pas encore terminée, elle devrait l'être dans les prochains mois.

Photos : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578
Élevages : Denis Muller 2016 & Hoy Jonathan

lundi 31 juillet 2017

Tarin à poitrine noire femelle brun-dilué

Photographie représentant un tarin à poitrine noire, Carduelis notata, combinant les mutations brune et diluée. Quelques spécimens de cette variété ont vu le jour cette saison au sein de notre élevage. Pour l'instant, je ne suis pas encore en mesure de confirmer si il y a un spécimen mâle.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578