mardi 25 novembre 2014

F1 chardonneret x tarin noir

Un oiseau rare : l'hybride entre le chardonneret espagnol (Carduelis carduelis parva) et le tarin noir (Carduelis atrata). Acheté lors de notre voyage en Italie, cet oiseau était destiné à un collègue. Très peu de temps pour sortir une photo et malheureusement pas le bon matériel sous la main.



Photos : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578
Élevage : non renseigné

lundi 24 novembre 2014

Tarin à ventre jaune mâle

Photographie représentant un jeune mâle tarin à ventre jaune (Carduelis xanthogastra). Miroir alaire au top qui ne demande qu'à se développer, beau gabarit, masque bien délimité.

Photo et élevage : Hoy Jonathan (+33) 0679202578

Chardonneret espagnol

Nouveauté dans l'élevage! Pour cette saison, nous tentons la reproduction du chardonneret espagnol (Carduelis carduelis parva). Nous avons acquis 5 couples de cette variété dont 2 femelles en mutation agate. Une séance photo s'annonce obligatoire maintenant! Laissons juste aux oiseaux quelques temps pour se reposer du long périple des derniers jours.

Photo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578
Élevage : Hoy Denis / (+33) 0387851995

Verdier de Chine

 Une espèce de verdier exotique qu'on ne voit plus trop dans notre région. Le verdier de Chine (Carduelis sinica) a pourtant tout pour plaire. N'hésitez pas à élever cet oiseau!



Photo : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578
Élevage : Winterstein Stéphane

Tarin à poitrine noire mâle

Issu d'un élevage italien, ce mâle tarin à poitrine noire (Carduelis notata) va apporter un peu de sang frais dans l'élevage dès cette saison. Cet oiseau présente de bonnes qualités et devrait très bien s'intégrer dans la souche.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Tarins de Lawrence : la disponibilité augmente, les prix baissent!

Cette année, à Reggio Emilia, un éleveur allemand proposait pas moins de 18 couples de tarins de Lawrence (Carduelis lawrencei) à la vente. Les tarifs ont été revus à la baisse : 950e/couple! Un marchand italien proposait quant à lui quelques spécimens à 600e/couple.


Une chute de prix spectaculaire par rapport aux 4000e/couple demandé il y a 2-3 ans de cela qui s'explique par la réussite de reproduction et par le manque de couleurs de cet oiseau pendant la période de vente.


Toutefois, les ventes ont marché très fort. Tous les oiseaux proposés à 300e et 12 couples de l'éleveur allemand ont trouvé preneurs. Attendons nous donc à une baisse de tarif encore plus intéressante dans les 2 années à venir.


Photos prises à Reggio Emilia : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

samedi 15 novembre 2014

Petite série des carduélidés vus récemment

Un grand classique désormais, un verdier isabelle de l'élevage Jean-Pierre Chepis. On ne présente plus, toujours de très beaux spécimens chez cet éleveur.

 Les 3 oiseaux qui suivent sont issus de l'élevage Salvador Antoine. Ses oiseaux sont visibles dans de nombreux championnats de la Moselle jusqu'au championnat de France. Vous aurez reconnu un verdier d'Europe mâle (Carduelis chloris), une linotte mélodieuse femelle (Carduelis cannabina) ainsi qu'un tarin des aulnes femelle (Carduelis spinus). Le verdier présente une phaeomélanine très importante et un très fort gabarit, signature caractéristique de cet élevage. Mr Salvador, si vous nous lisez, permettez moi de vous adresser toutes mes félicitations pour votre travail.



Ci dessous, un hybride F1 de chardonneret x canari en mutation isabelle issu de l'élevage Botta Pascal. Une très belle bête qui va concourir au Championnat de France cette année.

 Un hybride de chardonneret x canari, très classique!

Hors catégorie,  voici un serin des Canaries de forme sauvage (Serinus canaria). Également appelé silvestre, cette forme est non domestique et protégée en France. Peu de chance de l'avoir, c'est un oiseau assez rare dans les élevages.

Photos : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578
Élevages : Salvador Antoine, Botta Pascal, Chepis Jean-Pierre, Hoy Jonathan

dimanche 9 novembre 2014

Tarin de Lawrence

Photographies représentant un couple de tarin de Lawrence (Carduelis lawrencei) en souche d'élevage. Le tarin de Lawrence était le fringillidé le moins probable à voir en élevage il y a quelques années et pourtant il fait une timide mais retentissante percée. Malheureusement, le tarif pour cette espèce est toujours aussi fou! On rêve maintenant de l'arrivée du tarin de Haïti (Carduelis dominicensis).





Photos : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578