vendredi 23 mai 2014

Les statuts des hybrides de fringillidés

Hybride F1 de linotte mélodieuse x canari : hybride non domestique, protégé en France, soumis au certificat de capacité.

On me sollicite souvent pour me demander conseil quant aux statuts juridiques propres aux hybrides de fringillidés. Peu d'éleveurs capacitaires s'intéressent à l'acquisition de ces oiseaux pour la plupart stériles, c'est sans doute pourquoi tant de doutes planent autour de ces oiseaux pour la plupart des particuliers. Car l'hybride est l'oiseau très prisé par le particulier fanatique! Très robuste, chant souvent exceptionnel,  dessins marqués, couleurs flamboyantes et longévité exceptionnelle font de ces oiseaux une des variétés les plus prisées sur le marché actuel. Voici donc une réponse qui, je l'espère, vous donnera satisfaction quant au statut de protection de vos hybrides.

La règle de base quant au statut de protection des fringillidés hybrides
Une règle, non écrite, dit que l'hybride bénéficie des mesures de protection du parent le plus protégé. Prudence, la cour de cassation a déjà statué en faveur de cette règle et quelques trafiquants ou simples détenteurs mal renseignés s'en sont déjà mordus les doigts!

Revoyons dans un premier temps les différentes catégories de carduélidés.
Liste des espèces de carduélidés nécessitant un certificat de capacité
Liste des espèces de carduélidés non domestiques soumis à quota
Liste des espèces de carduélidés domestiques libres de détention 

Quelques exemples illustrant les différents cas d'hybrides de fringillidés :
Hybride F1 de tarin de Magellan x canari domestique / Exotique x canari
Le tarin de Magellan est un fringillidé non domestique mais non protégé. Sa seule condition de détention en tant qu'élevage amateur entre dans la limite de 100 spécimens adultes, toutes espèces de fringillidés non domestiques et non protégées confondues. L'hybride en question a donc le même statut que son père. Vous pouvez le détenir mais il rentre dans le quota de 100 fringillidés adultes.

Hybride F1 de chardonneret élégant x canari domestique / Indigène x canari
Le chardonneret élégant est un fringillidé non domestique protégé en France. Sa détention est soumise au certificat de capacité. L'hybride en question a donc le même statut que son père. Vous ne pouvez le détenir que si vous êtes capacitaire. Le risque encouru pour sa détention illégale est de 6 mois d'emprisonnement et de 9000 euros d'amende... à bon entendeur!

Hybride F1 de chardonneret élégant x verdier d'Europe / Indigène x indigène
Le chardonneret élégant ainsi que le verdier d'Europe sont des fringillidés non domestiques protégés en France. Leur détention est soumise au certificat de capacité. L'hybride en question a donc le même statut que ses parents. Vous ne pouvez le détenir que si vous êtes capacitaire. Le risque encouru pour sa détention illégale est de 6 mois d'emprisonnement et de 9000 euros d'amende.

Hybride F1 de chardonneret élégant x tarin de Magellan / Indigène x exotique
Le chardonneret élégant est un fringillidé non domestique protégé en France. Sa détention est soumise au certificat de capacité. L'hybride en question a donc le même statut que son père. Vous ne pouvez le détenir que si vous êtes capacitaire. Le risque encouru pour sa détention illégale est de 6 mois d'emprisonnement et de 9000 euros d'amende.

LES CAS PARTICULIERS : LES MUTATIONS CHEZ LES HYBRIDES

Hybride F1 ISABELLE de chardonneret élégant isabelle x canari isabelle
Indigène muté x canari muté
Le chardonneret élégant en combinaison de mutations dite isabelle est un fringillidé domestique en France. Sa détention est libre. L'hybride en question ayant les même traits de caractère est donc considéré comme étant domestique. Vous pouvez le détenir sans condition.

Hybride F1 ISABELLE de chardonneret élégant isabelle x verdier isabelle
Indigène muté x indigène muté
Le chardonneret élégant ainsi que le verdier d'Europe en combinaison de mutations dite isabelle sont des fringillidés domestiques en France. Leur détention est libre. L'hybride en question ayant les même traits de caractère est donc considéré comme étant domestique. Vous pouvez le détenir sans condition.

Hybride F1 ISABELLE de verdier d'Europe agate x bec croisé des sapins
Indigène muté x indigène
Le bec croisé des sapins est un fringillidé non domestique protégé en France. Sa détention est soumise au certificat de capacité. L'hybride en question est une femelle en mutation de couleur. On aurait tendance à penser qu'il s'agit alors d'un hybride domestique mais il s'agit là d'une grosse erreur. La femelle utilisée pour aboutir à cet hybride est protégée et nous ne pouvons passer outre ce fait. La mutation en question a une hérédité récessive et liée au sexe, ce qui explique le phénotype particulier des jeunes femelles hybrides. Cet oiseau a donc le même statut que sa mère. Vous ne pouvez le détenir que si vous êtes capacitaire. Le risque encouru pour sa détention illégale est de 6 mois d'emprisonnement et de 9000 euros d'amende.

Hybride F1 panaché de chardonneret élégant x canari
Indigène x canari (cas d'une mutation dominante)
Pour ce cas de figure, la grande question est : quel parent présentait le phénotype panaché? Le chardonneret, le canari ou les deux? Car il s'agit là d'une mutation autosomique dominante et un seul des parents suffit pour obtenir cet hybride panaché. Si le chardonneret géniteur était panaché (donc blanc homozygote) ou blanc aux yeux noirs (blanc hétérozygote), cet hybride est domestique. Au contraire si le canari géniteur était panaché ou blanc, tandis que le chardonneret géniteur était en phénotype sauvage, cet hybride serait un oiseau non domestique et protégé en France. Si les deux parents étaient blancs ou panachés, l'hybride serait bien sûr domestique. Un cas difficile à traiter, la méfiance est donc de mise. Gardez des registres d'élevage ainsi que des photos de vos géniteurs pour prouver le caractère domestique de votre hybride en cas de contrôle. Si vous déteniez un chardonneret blanc aux yeux noirs et/ou panaché, il est conseillé de garder son cadavre au congélateur pour appuyer votre bonne foi en cas de contrôle.

D'autres cas complexes existent encore mais la réalisation de ces hybrides est très rare. Voici quelques règles élémentaires afin de maitriser l'hybridation des fringillidés indigènes dans le but d'obtenir des issus domestique.

Règle 1 : il convient toujours de se référer aux textes de lois en vigueur!!!
On oublie ce que raconte le copain, qui plus est si celui ci a un hybride à vendre! On se réfère strictement aux textes de loi, en l'occurrence l'arrêté du 11 août 2006.

Arrêté du 11 août 2006 fixant la liste d'animaux domestique

Règle 2 : maitriser l'hybridation pour obtenir des oiseaux domestiques
2a) Indigène x canari
L'indigène doit avoir un phénotype domestique, le canari doit avoir le même phénotype : Chardonneret agate x canari agate, verdier brun x canari brun, canari pastel x bouvreuil pastel...

2b) Indigène x exotique
L'indigène doit avoir un phénotype domestique, le fringillidé exotique doit avoir le même phénotype domestique : Chardonneret agate x tarin rouge agate, verdier brun x verdier de Chine brun...

2c) Indigène x indigène
Les deux indigènes doivent avoir un phénotype domestique similaire : Chardonneret agate x verdier agate, chardonneret brun x bouvreuil brun... ne pas accoupler un chardonneret blanc (domestique) avec un bouvreuil blanc (non domestique car non inscrit à l'arrêté du 11/08/2006)

Règle 3 : se méfier des mutations dominantes
Exemple : Tarin rouge dilué x chardonneret = 50% F1 dilués et 50% F1 classiques.
Les F1 dilués issus de cet accouplement sont considérés comme non domestiques et protégés au même titre que le chardonneret car la mutation diluée n'existe pas chez ce dernier.

Règle 4 : identifier ses hybrides
Une règle toute simple mais pourtant négligée est d'apposer un système d'identification (marquage par bague fermée) à vos oiseaux. Vous pourrez vous appuyer ainsi sur cette identification pour prouver l'origine et le caractère domestique de vos oiseaux.

Hybride F1 de serin alario x canari : hybride non domestique, non protégé, soumis au quota de 100.

Hybride F1 de tarin à ventre jaune x tarin de Magellan : hybride non domestique, non protégé, soumis au quota de 100.

Hybride F1 de tarin de Yarrell x tarin à ventre jaune : hybride non domestique, protégé par l'annexe 2 de la Convention de Washington, protégé par l'annexe B du règlement communautaire, soumis au marquage et au quota de 100.

Hybride F1 de tarin triste x tarin rouge : hybride non domestique, protégé par l'Annexe 1 de la Convention de Washington, protégé par l'annexe A du règlement communautaire, autorisé à la détention en France depuis le 8 mai 2008, soumis au marquage et au quota de 100.

Photos et texte : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

dimanche 11 mai 2014

Tarin de Magellan topaze

Photographie représentant un jeune mâle tarin de Magellan en mutation topaze en fin de mue. L'oiseau présente un dessin de masque imparfait et a, de ce fait, été écarté dès la première sélection.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

vendredi 9 mai 2014

Tarin de Magellan double-dilué porteur de topaze


Photographie représentant un tarin de Magellan mâle en mutation double-diluée porteur de topaze. Le gabarit est très prometteur, les dessins et les couleurs sont bons. Il convient de noter que la première mue n'est pas encore entièrement arrivée à son terme.

Photo et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578