vendredi 29 avril 2011

Tarin de Magellan Citrine (Détail de la tête du mâle)

Photographie représentant en détail le masque du tarin de Magellan (Carduelis magellanica) en mutation Citrine. On distingue clairement le détail de la joue ainsi que l'éclaircissement de la gorge. On remarquera aussi l'éclaircissement de la zone frontale laissant transparaître des plumes jaunes.

Spécimen né en août 2010 : N°080/222UOF2010
Photographie et élevage : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

mercredi 27 avril 2011

Mélange de graines pour chardonneret

Photographie présentant en détail un mélange haut de gamme pour chardonneret élégant (Carduelis carduelis) et ses sous-espèces.
Contrairement aux mélanges habituels, ce mélange est principalement constitué de semences non traitées dont la germinabilité atteint un excellent 99%. De plus, il est très bien consommé et on ne retrouve généralement que des cosses vides dans les mangeoires.

Constitution : Salade blanche - Perilla blanc - Tournesol mini - Alpiste - Lin jaune - Sésame - Semences de dactyle - Navette - Graines de pins - Niger - Chènevis mini - Pavot - Cameline - Chardon - CHIA - traces de semences spontanées

Photographie et texte : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Verdier d'Oustalet (Juvénile)

Voici des photographies représentant un juvénile de verdier d'Oustalet ou verdier à tête noire (Carduelis ambigua).

En première ponte, un seul jeune est né malgré les 4 oeufs fécondés. Il convient de préciser que nous ne connaissons pas les génotypes des parents et qu'ils sont peut être excessivement consanguins.

Spécimen né en avril 2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

mardi 26 avril 2011

Tarins barbus (Juvéniles)

Voici une photographie présentant une nichée de tarins barbus (Carduelis barbata) peu après leurs envols. On remarque aisément le dessin typique de la joue, du sourcil et du front ainsi que la couleur jaune du bec propre aux juvéniles de cette espèce.

Spécimens nés en avril 2011
Élevage : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

samedi 23 avril 2011

Le millet mi-mûr

Le millet argenté mi-mûr (Panicum miliaceum)
Le millet mi-mûr est une source d'alimentation hautement énergétique pour tous les oiseaux du genre Carduelis. On préfèrera sélectionner de belles grappes de millet argenté (photo) car il moins susceptible de développer des moisissures du fait de son aspect aéré. Juste après la coupe, il convient de le placer au congélateur où on pourra le conserver pendant plus d'une année. Avant la distribution, il convient de le décongeler.
Pour ce faire, nous pouvons utiliser au moins deux manières :
1) Étaler la quantité désirée sur une serviette propre et le laisser sécher pendant une douzaine d'heures avant la distribution.
2) Le rincer 1 minute sous l'eau du robinet puis l'égoutter et le sécher avant la distribution.

Sa texture laiteuse en fait un met de choix pour les carduélidés qui seront stimulés pour une meilleure reproduction et qui nourriront les jeunes assidûment avec cet aliment. Retenez que, comme toute verdure, le millet argenté mi-mûr doit être servi avec parcimonie. Une grappe pour un couple est souvent suffisante pour une période de 2 jours. Un excès de verdure peut conduire à un état diarrhéique mais l'absence de verdure conduit bien souvent à des oiseaux en mauvaises conditions générales.

Photographie et texte : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

mercredi 20 avril 2011

Tarin de Magellan (mâle adulte)

Photographies présentant un excellent mâle tarin de Magellan (Carduelis magellanica). Il est l'un des pères de la mutation Snow bien que rien ne prouve qu'il soit porteur. De plus, il ne transmet pas les traces noirâtres du cou à sa progéniture.

Spécimen né en 2007
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Possible tarin de Magellan Citrine (juvénile)

Un jeune tarin de Magellan (Carduelis magellanica) montre des signe d'une possible appartenance à la mutation Citrine.

La photographie ci dessus montre la différence singulière entre un juvénile standard (à droite) et un juvénile qui pourrait appartenir à la fameuse mutation Citrine (à gauche). Il faudra cependant encore attendre quelques temps pour confirmer la théorie actuelle.

Spécimen né en mars 2010 : N°098/222UOF2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Tarins de Yarrell

Les tarins de Yarrell (Carduelis yarrellii) nés en 2010 finissent leurs mues et bénéficient de la volière extérieure depuis mars. Ce début d'année étant exceptionnellement chaud, nous ne voyons aucune raison de restreindre l'accès extérieur aux tarins tropicaux. En arrière plan, nous distinguons un tarin de Yarrell femelle.

Spécimens nés en août 2010
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Évolution de la mutation brune (Carduelis notata)

Voici quelques photographies représentant des jeunes tarins à poitrine noire (Carduelis notata) issus d'une souche en mutation brune.

Le père est muté, la femelle présente un phénotype standard. Dans ce nid, nous observons 2 jeunes en mutation brune et un jeune en phénotype sauvage. La mutation brune étant récessive et liée au sexe, les jeunes en mutation sont automatiquement des femelles tandis que les jeunes en phénotype sauvage sont des mâles. Il convient de noter que les mâles ainsi créés sont porteurs de la mutation brune.

Dans la souche brune, nous disposons désormais de :
- 1 mâle B2010 mutant
- 2 femelles B2010 mutantes
- 3 mâles B2011 porteurs de brun
- 3 femelles B2011 mutantes

Spécimens nés en avril 2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Dimorphisme sexuel chez le tarin rouge juvénile

Chez le tarin rouge (Carduelis cucullata) juvénile, on peut très rapidement reconnaître les mâles des femelles. En effet, les mâles sont plus roux sur l'ensemble du corps (à droite) tandis que les femelles ont généralement une marque blanchâtre à la gorge (à gauche).

Spécimens nés en avril 2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

mardi 19 avril 2011

F1 Carduelis cannabina x Serinus canaria

Voici des photographies représentant un jeune hybride de première génération (F1) entre la linotte mélodieuse (Carduelis cannabina) et le serin des canaries (Serinus canaria)

La femelle utilisée est une canari domestique lipochrome rouge

Spécimen né en mars 2011
Propriétaire : Milos Léon

Tarin de Magellan masque court (mâle)

Photographie représentant un mâle tarin de Magellan (Carduelis magellanica) au masque exceptionnellement court.

Attention toutefois à ne pas tomber dans l'excès, la masque doit rester arrondi et former un dessin parfait.

Spécimen N°???/222UOF2010
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

lundi 18 avril 2011

Le verdier d'Oustalet (Couple adulte)

Photographie représentant un couple de verdiers à tête noire ou verdier d'Oustalet (Carduelis ambigua) acquis en 2011. Le taxon ambigua a été attribué du fait de l'ambiguité dans son classement phylogénétique. Sa morphologie et ses dessins très proches des tarins exotiques ont un temps prêté à confusion.

Le mâle

 La femelle

Sujets nés en 2010 et acquis en 2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Participez à ce site!

Vous voulez publier un article sur ce site?
Envoyez moi votre texte, vos photos ainsi que vos coordonnées et je me ferais un plaisir de vous publier ici même.
Email : jonathan.hoy@orange.fr

Attention ce site ne traite actuellement que du genre Carduelis et des hybrides de ces derniers. Ce site ne permet pas la vente directe d'oiseaux. 

Tarin des Aulnes double dilué (juvénile)

Voici une photographie d'un tarin des aulnes (Carduelis spinus) âgé de 45 jours.
La couleur jaune commence à sortir franchement sur l'ensemble du plumage.

Spécimen né en mars 2011 : N°073/222UOF2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Tarin des Aulnes double dilué (juvénile)

 Voici quelques photographies représentant un juvénile de tarin des aulnes (Carduelis spinus) en mutation double diluée (homozygote). La mutation dite double diluée est l'expression maximale du dilué simple.

À ce stade, on peut pas encore donner le sexe du sujet en photo. Il est âgé de +/-20 jours sur ces photos.


Spécimen né en mars 2011 : N°073/222UOF2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Élevage du tarin à poitrine noire 2011

Malgré un début de saison difficile avec le tarin à poitrine noire (Carduelis notata), un rythme de croisière semble avoir été trouvé. La photo ci-dessus montre un jeune particulièrement coloré et issu de notre nouvelle souche. En 2011, tous les tarins à poitrine noire issus de souches pures sont bagués à droite tandis que les jeunes issus de la souche en mutation brune sont bagués à gauche.

Spécimen né en avril 2011
Propriétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Lien : Le Forum des Chardonnerets/Tarins Américains


Forum francophone regroupant les éleveurs de tarins américains.
Photographies, sous-espèces, mutations, hybrides, maintien, alimentation, liens, ventes, échanges...

Élevage du tarin de Magellan 2011

L'élevage du tarin de Magellan (Carduelis magellanica) a bien débuté cette saison 2011. Les pontes sont souvent constituées de 4 oeufs et quasi systématiquement fécondés. Les parents nourrissent correctement et les jeunes grandissent sans problème apparent. Cette saison, nous n'avons pas remarqué de colibacillose chez cette espèce.

Spécimen mâle né en 2010
Spécimens juvéniles nés en avril 2011
Propiétaire : Hoy Jonathan / 0679202578 (+33)

Défaut de masque chez le tarin de Magellan (mâle adulte)

On peut voir sur la photographie ci-dessus que le masque de ce tarin de Magellan mâle (Carduelis magellanica) a tendance à "baver" sur le haut de la poitrine et le cou. Cette caractéristique est un défaut qu'il convient d'éliminer des souches captives par le biais de la sélection.

Spécimen mâle né en 2010 : N°???-222-2010
Propriétaire : Hoy Jonathan / 00336-7920-2578

Le tarin à poitrine noire (mâle adulte)

Photographies présentant un mâle tarin à poitrine noire (Carduelis notata) présentant de bonnes qualités.

Chez le mâle de cette espèce, le masque doit être long et large. Il doit former un grand carré sur la poitrine et ne doit pas finir en pointe.

Spécimen né en 2010
Propriétaire : Hoy Jonathan / 06-7920-2578 (+33)

Tarin des Aulnes dilué (juvénile)

Photographie représentant un sujet en mutation diluée hétérozygote

La mutation diluée est une mutation propre au tarin des Aulnes (Carduelis spinus). Par le biais de l'hybridation, on la retrouve désormais chez plusieurs variétés de tarins exotiques (principalement chez Carduelis cucullata & Carduelis magellanica). Cette mutation de couleur a également été fixée chez le Canari (Serinus canaria) et porte le nom de Jaspe. On retrouve cette mutation en simple facteur (hétérozygote) ou double facteur (homozygote).
Hétérozygote : 1 seul brin de l'ADN est touché, le phénotype est un simple dilué
Homozygote : les 2 brins de l'ADN sont touchés, le phénotype est un double dilué

Comme son nom l'indique, la mutation diluée dilue la mélanine noire avec homogénéité. Les plumes ont la même apparence de la base à la pointe et ce indifféremment de leurs tailles. Petites plumes de la tête ou rémiges alaires ont donc la même couleur.

Spécimen né en avril 2011 : N°???-222-2011
Élevage : Hoy Jonathan / 00336-7920-2578

vendredi 15 avril 2011

F1 Carduelis barbata x Serinus canaria

En 2011, nous hybridons le tarin barbu avec le canari
En première couvée, nous avons obtenu 4 jeunes hybrides F1.
Deux sont verts, deux panachés.

Femelle N°1 : Raza Espanola panachée verte
Spécimens nés en avril 2011 : N°275/276/277 à 278UOF226-2010
Propriétaire : Hoy Nicolas

Carduelis barbata rionegro

La sous-espèce non reconnue du tarin barbu
Il existe, quelque part en Argentine, aux abords du fleuve Rio Negro, une colonie de tarins dont la morphologie est très proche du tarin barbu (Carduelis barbata). Les spécimens vivants à cet endroit diffèrent de la forme habituelle par les couleurs, la taille et surtout les dessins ou plutôt par l’absence des dessins. Nous allons vous les présenter sur cette page et vous expliquer pourquoi nous la considérons déjà comme une sous-espèce de Carduelis barbata.

Le mâle
La couleur est verdâtre teinté de jaune, la taille est décrite comme significativement inférieure à celle de la forme nominale. Il pourrait être très facilement confondu avec une femelle de Carduelis barbata par l’absence de dessin mélanique sur la calotte et sur le menton.

La femelle
Elle ressemble à la femelle de la forme nominale mais est décrite comme étant significativement plus petite. La différence principale est la couleur grise blanchâtre avec pour seule marque jaune la barre alaire des rémiges primaires et secondaires

Pourquoi le nommer Carduelis barbata rionegro?
À la vue de sa morphologie, il ne fait aucun doute que cet oiseau est très proche du tarin barbu (Carduelis barbata). Peu d’ornithologues s’accordent d’ailleurs à le traiter comme une sous-espèce à part entière. Cependant, au moins une autre espèce a la particularité d’avoir une sous-espèce dont les dessins mélaniques sont absent : Carduelis psaltria hesperophila. Il convient de désigner cette forme par un nom propre à sa zone d’habitation : le tarin du Rio Negro semble parfait. En latin, ce nom donnerait simplement Carduelis barbata rionegro.

 
Peut il y avoir d’autres espèces dans ce cas?
Il ne serait pas impossible de découvrir que d’autres espèces puissent avoir les même particularités. Elles pourraient passer inaperçues car les mâles peuvent aisément être confondus avec les femelles et ces dernières pourraient être identifiées comme la fameuse «phase grise» décrite chez plusieurs espèces. La condition principale semble être que les dessins mélaniques ne doivent pas être homozygotes chez les deux sexes. Les autres conditions requises sont un faible dimorphisme sexuel sur la couleur de la robe ainsi qu’une distribution géographique variée. Cette forme peut aussi se propager à d’autres espèces limitrophes par le biais de l’hybridation.
Les espèces* potentiellement concernées sont : 
- tarin de Magellan (Carduelis magellanica)
- tarin à ventre jaune (Carduelis xanthogastra)
- tarin olivâtre (Carduelis olivacea)
- tarin des Andes (Carduelis spinescens)
- tarin mineur (Carduelis psaltria)
Chez Carduelis psaltria, nous reconnaissons déjà le tarin mineur à dos vert (Carduelis psaltria hesperophila). Bien qu’aucun cas n’ai été signalé, il est potentiellement possible que cette sous-espèce connaisse une variation sans dessin de calotte.
* Liste non exhaustive




Explication génétique simplifiée
La différence génétique principale est que le gène sexuel Z se démarque par l’absence de dessin mélanique (noir). Le gène W propre aux femelles est toujours vert chez cette espèce. Les dessins mélaniques étant récessifs par rapport aux dessins verts, cette forme devrait donc être en expansion en Argentine. Si cette forme ne se transmet pas aux autres spécimens de C.barbata, c’est simplement la cause des femelles qui procèdent à des sélections sexuelles qui vont à l’encontre de la sélection naturelle.
Résultats génétiques simplifiés
Mâle Z(vert) / Z(vert) : Mâle vert sans barbe ni calotte
Mâle Z(vert) / Z(noir) : Mâle vert sans barbe ni calotte
Mâle Z(noir) / Z(noir) : Mâle vert avec barbe noire ou calotte noire
Une sélection quantitative permet d’obtenir des barbes et des calottes plus marquées.
Femelle Z(vert) / W(vert) : Femelle grise blanchâtre
Femelle Z(noir) / W(vert) : Femelle verdâtre


Texte : Hoy Jonathan (www.carduelis.fr)
Photos : Ignacio Hernadez / Jorge La Grotteria

mercredi 6 avril 2011

Carduelis magellanica longirostris

Le tarin de Magellan à long bec
Carduelis magellanica longirostris
Nord du Brésil, Venezuela



Voici de très rares photos de la sous-espèce Carduelis magellanica longirostris (Tarin de Magellan à long bec). Elles ont été prises dans la ville de Pacaraima/État de Roraima au Brésil. Certaines de ces photos sont de qualité exceptionnelle et feront sans nul doute un immense plaisir à tous les passionnés de tarins. Les mâles ressemblent fortement au tarin safran (Carduelis siemiradzkii) tandis que les femelles sont très proches du tarin de Yarrell (Carduelis yarrellii)




Photographies : Robson Czaban
Texte : Hoy Jonathan

Informations complètes sur : www.carduelis.fr

Tarin de Yarrell Asymétrique (Mâle sub adulte)



Photographies d'un mâle tarin de Yarrell (Carduelis yarrellii) asymétrique ou AS.
Spécimen né dans une souche dite Zorro.

Spécimen né en août 2010 : N°???-222-2010
Propriétaire : Hoy Jonathan / 00336-7920-2578