mardi 13 juin 2017

Sélection du masque chez le tarin de Magellan mâle

Ce sujet sera superbe dans la cuisine de la grand mère mais il n'a sa place dans aucun élevage digne de ce nom.

Sur ces jeunes sujets aux masques de taille équivalente, on remarque que la netteté du contour est l'un des points clés dans la sélection. Il est intéressant de noter que les sujets "a" et "c" sont issus de la même nichée.

Analyse du montage photo ci-dessus
- Le masque du sujet "a" est flou sur toute sa longueur, de plus le lipochrome est de qualité très médiocre.
- Chez le sujet "b", le masque est plus net sur les côtés, on note un flou sur la poitrine mais le lipochrome est intéressant.
- Le sujet "c" est le sujet idéal : belle forme de masque, contour net, lipochrome ok.

Sujet idéal pour concourir lors des expositions à petits enjeux. Le masque est de taille moyenne, le contour est net, le gabarit est cependant encore un peu petit.

Comment sélectionner un masque de qualité?
On entend encore trop souvent dire que le masque du tarin de Magellan doit être court et arrondi, pourtant la longueur de celui-ci n'a pas de grande importance en soit. L'un des points essentiel réside dans la sélection de la netteté du dessin du masque. La démarcation doit être précise et le contraste entre la mélanine et le lipochrome doit être fort. Il convient de noter que plus le masque est long, plus son contour aura tendance à être flou. Ce défaut corrigé au fil des sélections, l'oiseau révèle alors tout son potentiel. On préfèrera même un sujet au masque de taille importante qu'un sujet au masque trop court. En règle générale, la taille du masque est proportionnelle à la taille de la tête. Un oiseau au masque très court est donc dans la grande majorité des cas un spécimen au gabarit trop petit. Pourtant, le tarin de Magellan est un oiseau qui se sélectionne grand. Pour tout vous dire, je n'ai pas encore vu de spécimen trop grand.

Le masque est énorme et les contours sont net : l'effet visuel est au rdv!

Chez ce sujet en mutation topaze porteur brun, le masque est très court et à la limite de l'acceptable. Il trahit un gabarit trop petit. Cet oiseau est donc, au mieux, un sujet de travail.

Le masque est grand et le contours est net : ce sujet est idéal pour créer une descendance!

Photos, texte et élevage : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire