vendredi 3 avril 2015

Les mutations chez les tarins

Cette photographie représente une femelle tarin de Magellan en mutation brune. Il m'avait été donné de voir cette mutation il y a une paire d'année en Allemagne et je me rappelle avoir rechigné à en acquérir. Si j'avais su! En effet, cette variété extrêmement rare est quasiment introuvable à la cession. Nous disposons encore de quelques sujets porteurs et d'une seule jeune femelle brune. Lorsqu'on rentre une nouvelle mutation dans une souche, il peut être particulièrement difficile de la fixer. Il nous aura fallu pas moins de 5 ans pour intégrer la mutation brune chez le tarin à poitrine noire et nous avons maintenant une souche stable avec une belle qualité de sujets mâles et femelles. La mutation citrine ainsi que la mutation pastelle chez le tarin de Magellan sont définitivement perdues tandis que nous avançons à tâtons avec la mutation albinos chez cette même espèce. Toujours chez le Magellan, les mutations topaze et diluée sont maintenant bien intégrées à notre souche.

Photo et élevage : Hoy Jonathan (+33) 0679202578

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire