mardi 10 février 2015

Tarins tristes

Photographie représentant un couple de tarins tristes (Carduelis tristis) vu à Reggio Emilia le 21 novembre 2014.

Peut on acheter de tels oiseaux?
Les couleurs flashent, les oiseaux ont une belle qualité de plume. On pourrait vite être tenté de mettre ces oiseaux dans le cageot de transport. Mais que sait on de cette espèce? Le tarin triste subit deux mues par an. La première, dite estivale, débute en février/mars. Pendant cette mue, il acquiert ses couleurs flamboyantes, son bec devient orangé. La seconde mue, dite hivernale, intervient après la période de reproduction en septembre/octobre où son plumage redevient plus fade et le bec redevient plus sombre. Or, les tarins tristes proposés à la vente au mois de novembre présentent la livrée des mois d'été... et c'est là qu'est le danger! Ces oiseaux ont certainement été gardé en pièce d'élevage intérieure sous un éclairage artificiel mal réglé. De ce fait, il y a fort à parier qu'ils ne reproduiront pas lors de la saison à venir! C'est clairement un mauvais choix que d'acquérir de tels spécimens. Choisissez des tarins tristes ayant la livrée correspondant à la saison, il deviendront tout aussi beaux et agrandiront certainement votre élevage de quelques descendants.

Photo et texte : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire