samedi 7 février 2015

Dimorphisme sexuel chez le sizerin en mutation brun-cobalt

 Sizerin flammé mâle brun-cobalt
L'oiseau est filiforme, les traits sont plus anguleux, le bec est assez puissant pour l'espèce, les yeux sont en forme d'amande, la phaeomélanine n'est pas à son expression maximale.

Sizerin flammé femelle brun-cobalt 
L'oiseau a une belle forme arrondie typique d'un sujet femelle, le bec est assez petit, les yeux sont ronds, la phaeomélanine est très marquée.

Plusieurs indices permettent de définir le sexe d'un sizerin en mutation brun-cobalt : forme du corps, taille du bec, dimension du crâne... mais vu le nombre de sous-espèces et les différences morphologiques entre chaque lignée, la façon la plus sûre de procéder au sexage d'un sizerin brun-cobalt est de vérifier la couleur de la zone péri-anale (le bas ventre). En effet, on remarque que cette zone est claire chez le mâle tandis qu'elle est plus marquée en phaeomélanine (brun) chez la femelle. Une image valant mille mots, l'illustration est ci-dessous!

Mâle à gauche, femelle à droite

Photo et texte : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire