lundi 15 décembre 2014

Choisir un carduélidé porteur de mutation

Tarin de Magellan (Carduelis magellanica) dilué porteur de topaze

Qu'est ce qui différencie un tarin de Magellan dilué d'un tarin de Magellan dilué porteur de topaze? Rien! Allez savoir si un tarin exotique est porteur de topaze ou non?! Vous ne pouvez faire confiance qu'à l'éleveur et tous ne sont pas forcément très appliqués dans la gestion de leur élevage. Simplement par mégarde ou parfois clairement malintentionné, vous voilà détenteur d'un oiseau porteur de rien!

Faites donc attention! Lorsque l'on s'intéresse aux mutations de couleur, on privilégiera toujours un oiseau ayant un phénotype mutant. Mais dans certains cas, les oiseaux porteurs sont très intéressants si les précautions d'usage sont prises.

1) Déplacez vous chez l'éleveur!
Oui, 400km ça fait une petite trotte! Mais avez vous la moindre idée de l'intérêt à parcourir cette distance? Visiter un élevage dans lequel on compte acquérir des oiseaux est la meilleure chose à faire. On voit tout, ou presque : l'entretien, l'aménagement, les meilleurs oiseaux (et les moins bons), les reproducteurs, l'état de santé général de la souche, les conseils de l'éleveur... Et puis c'est toujours mieux que de parcourir la même distance pour se rendre dans une bourse où, en plus de prendre tous les risques sanitaires, l'on ne trouvera pas forcément l'oiseau recherché. Personnellement, j'ai roulé parfois près de 1000km par trajet pour trouver les oiseaux qui pouvaient apporter un + à la souche.

2) Demandez à voir les mutants!
En effet, comment accorder du crédit à quelqu'un qui n'est pas en mesure de vous montrer à quoi ressemble l'expression de la mutation en question?! Dispose t-il réellement de cette mutation? Les spécimens mutés issus des accouplements futurs auront ils les qualités recherchées ou au contraire seront ils truffés de défauts? Quoi qu'il en soit, on est en droit de se poser ces questions.

3) Choisissez des oiseaux bagués de l'année!
On ne le dira jamais assez, un oiseau bagué est un oiseau avec un minimum de suivi. Il convient bien sûr de contrôler l'intégrité de la bague, son diamètre et son numéro identifiant. Les éleveurs qui marquent leurs oiseaux avec de vieilles bagues (oui, oui ça existe!!) n'ont rien compris à l'intérêt du baguage. En plus de baguer, il est primordial de tenir un registre d'élevage.

4) Le prix de base d'un porteur est calculé comme suit :
(Prix du classique + Prix du mutant) / 2 = Prix du porteur
Le prix du porteur peut toujours être négocié, ça reste après tout un oiseau au phénotype classique un peu plus cher que la moyenne et, de ce fait, plus difficile à placer. N'hésitez pas à demander une petite ristourne pour le risque que vous concédez prendre.

5) Évitez les combinaisons de mutations complexes, porteurs de tout et de rien!
Le chardonneret isabelle porteur d'agate, de brun-pastel et de tête blanche est, dans l'absolu, un chardonneret isabelle porteur de pastel et de tête blanche avec de gros défauts liés à toutes ces mutations génétiques combinées. Mon conseil : Montez vous des souches de carduélidés en mutations de base et, une fois la qualité installée, créez vous même les combinaisons qui vous intéressent!

6) Quid des expositions et des bourses aux oiseaux?
Les expositions sont des endroits intéressants pour relever les adresses d'éleveurs ayant le même intérêt que vous. N'hésitez pas à les visiter dans ce sens. Les pointages des oiseaux sont une appréciation d'un Juge qui vaut ce qu'elle vaut. Parfois très bonne, d'autre fois beaucoup moins, dans tous les cas ce n'est pas une vérité absolue. Définissez vous même les critères que vous jugez intéressants et élevez dans ce sens... vos efforts seront récompensés au centuple!
Les bourses aux oiseaux peuvent être de superbes viviers à fringillidés (Reggio Emilia par ex.), il ne reste qu'à choisir. Plus facile à dire qu'à faire, l'erreur est courante même pour le plus averti des sélectionneurs. N'oubliez pas qu'en bourse, on ne cherche pas un prix, on cherche avant tout un oiseau susceptible d'améliorer ou de constituer une souche. Et il y a des oiseaux pour les deux...

Photo et texte : Hoy Jonathan / (+33) 0679202578

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire